Une nouvelle réglementation fédérale assouplit les options relatives aux ingrédients de la bière au Canada

Publié le 11/06/2019 |

Ingrédients de la Bière

 

Le gouvernement fédéral a annoncé d'importants changements aux règles qui établissent les exigences minimales qu'un produit doit avoir pour être commercialisé en tant que « bière » au Canada.

Selon le Règlement sur les aliments et drogues (RAD), la mesure sert principalement à stimuler la compétitivité de l'industrie brassicole puisque dorénavant, des ingrédients tels que « le miel, le sirop d'érable, les fruits, les jus de fruits ou toute autre source de carbohydrates » sont autorisés dans la composition des bières, ouvrant un éventail encore plus large de possibilités pour la création de nouveaux produits.

« Une norme de bière modernisée permet aux brasseurs canadiens de développer une nouvelle gamme de produits qui répondent aux goûts de nos consommateurs. Ces changements aideront notre industrie de la bière à prendre de l'expansion et à créer des emplois partout au Canada. », a déclaré la Ministre de l'Agriculture, Marie-Claude Bibeau.

De plus, le nouveau règlement exige que les ingrédients potentiellement allergènes ainsi que l'ajout d'agents de conservation soient clairement indiqués sur l'étiquette du produit.

« Les nouveaux changements apportés à l'étiquetage servent à protéger la santé des consommateurs. Les allergies et intolérances alimentaires sont une préoccupation et une question de sécurité réelles pour de nombreux Canadiens. L'obligation d'avoir des étiquettes de bière indiquant clairement si des allergènes alimentaires, des sources de gluten ou des sulfites sont présents dans le produit donnera aux consommateurs l'assurance que la bière qu'ils boivent ne présentera pas de risque pour leur santé en raison d'une allergie ou d'une sensibilité alimentaire. » a déclaré Ginette Petitpas Taylor, Ministre de la Santé du Canada.

Ces changements devraient s'appliquer à partir du 14 décembre 2022. Entre-temps, les brasseurs et les importateurs de bière "doivent se conformer aux exigences précédentes ou aux nouvelles exigences", a déclaré le gouvernement.

Source